Actualités

Accueil Actualités EXPERTISE METIER : zoom sur le rouging dans l’industrie pharmaceutique

EXPERTISE METIER : zoom sur le rouging dans l’industrie pharmaceutique

STERIGENE propose différentes prestations techniques afin de couvrir un maximum de besoins clients, notamment des interventions de dérouging curatifs ou préventifs afin de nettoyer les éléments des équipements process des réseaux de fluides purs.

Qu’est-ce que le rouging dans l’industrie pharmaceutique ?

Le rouging, c’est la coloration rouge-orange qui apparaît dans les surfaces internes des équipements process des réseaux ultra-propres comme les autoclaves, les réseaux de production et de distribution d’eau pour injection (EPI) ou encore les réseaux de vapeur propre (VP). 

Elle est significative d’une perturbation de la couche passive naturellement présente sur les surfaces inoxydables métalliques par la formation d’oxydes de fer et d’autres oxydes métalliques. Ce phénomène entraîne une oxydation de l’inox qui, à terme, peut provoquer la dissémination d’oxyde de fer dans le réseau et donc une contamination des fluides purs.

Le rouging dans l’industrie pharmaceutique peut être divisé en 3 classes :

  • Classe I : le rouging migrant, d'origine externe. Il est essuyable et n'adhère pas sur les surfaces et n'affecte pas la couche passive. Sa couleur varie de l'orange au rouge-orangé. La forme la plus présente est l'oxyde de fer.
  • Classe II : le rouging non essuyable car adhérent aux surfaces. Ici, la couche passive est déstabilisée. On trouve les colorations orange, rouge, violette et bleue. La forme chimique la plus présente est l'hématite.
  • Classe III : le rouging est non essuyable et vitrifié sur la surface. Sa présence est liée à de fortes températures et à l'existence d'halogènes. La coloration est violette et noire. La forme la plus présente est la magnétite ainsi que les chlorures métalliques.

Quelque soit sa classification le rouging implique des batches en production et donc une perte de productivité et d’efficacité ! A ce jour, il n’y a pas d’obligation réglementaire à la prise en charge du rouging qui n’est pas considéré comme un contaminant. Cependant, pour un souci de professionnalisme et de crédibilité, il est indispensable pour les entreprises du secteur pharmaceutique de prendre en compte et de traiter ce phénomène.

Traitement dérouging STERIGENE

Industries pharmaceutiques : quelles sont les solutions à ce phénomène ?

Pour lutter contre ce phénomène, il faut procéder à une opération de dérouging. Cette opération consiste à réaliser un nettoyage de type CIP (Clean-In-Place, ne nécessitant pas de démontage) des équipements process.

Il existe 2 types de dérouging :

  • Le décapage chimique
  • L’électropolissage, pour les cas les plus extrêmes de rouging

De façon curative, le dérouging demande cependant une période d’intervention plus ou moins longue, il faut donc bien le programmer. La meilleure méthode reste la prévention avec des traitements organisés et récurrents sur le long terme.

STERIGENE, expert dans l'ingénierie des procédés propres et stériles, met à votre disposition ses techniciens habilités et qualifiés pour vous proposer des prestations techniques STERIGENE tel que le dérouging curatifs ou préventifs. Ils réaliseront selon vos besoins des diagnostics et des audits sur site afin de vous apporter les meilleurs conseils et des prestations sur-mesure STERIGENE.

Notre expert en Prestations Techniques, Frédéric MASSE, participera à la journée A3P Association Rouging / Dérouging (Curatif - Préventif) à Lyon le 18 septembre prochain. Un événement qui s'annonce riche en enseignements et retours d'expériences ! N’hésitez pas à venir le rencontrer pour en savoir plus sur les prestations techniques STERIGENE ou rendez-vous sur le site www.sterigene.com

Pour toute demande de prestations techniques STERIGENE de derouging, n’hésitez pas à contactez Frédéric MASSE par téléphone au 01 34 44 23 30 ou par mail : frederic.masse@sterigene.com